À propos

Bref historique

Au cours de l’année 2015, nos dirigeants et gouvernements se sont engagés à respecter plusieurs accords qui ont le potentiel de façonner l’avenir des hommes et de la planète au cours des prochaines décennies. Bien que les opinions soient mitigées au sein de la société civile quant à savoir si le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et l’Accord de Paris sur le changement climatique sont suffisamment ambitieux, presque tout le monde s’accorde sur le fait que la société civile doit jouer un rôle actif pour maintenir ces engagements sous le feu des projecteurs, en travaillant à sa mise en œuvre et en obligeant nos dirigeants à rendre compte des promesses qu’ils ont faites.

La société civile s’est mobilisée de diverses façons au cours des dernières années pour influencer le processus et les négociations post-2015 sur le climat. Que ce soit en termes d’organisation sur les questions de politiques et de plaidoyer à travers Beyond 2015 et d’autres plateformes, ou en termes de mobilisation dans les rues à travers action/2015 ou la Marche mondiale pour le climat, la société civile a maintenu la pression au cours des dernières années.

Au cours des 12 derniers mois, de nombreuses organisations et militants de la société civile impliqués dans ces initiatives ont commencé à porter leur attention sur l’après. Les discussions sur la façon dont la société civile devrait s’organiser et se mobiliser autour d’accords internationaux sur le développement durable se sont tenues à Tunis (avril), à Addis-Abeba (juillet), à New York (septembre), à Paris (décembre), à Istanbul (mars) et à Bogota (avril).

Nos objectifs

Ce processus a révélé qu’il existait un enthousiasme généralisé pour exploiter l’énergie positive générée par les initiatives de la société civile de ces dernières années et bâtir une plateforme mondiale solide et inclusive visant à relier et soutenir les activités de la société civile relatives au développement durable à tous les niveaux (local, national, régional et mondial). On estime qu’une nouvelle plateforme mondiale ajouterait de la valeur à la société civile d’au moins trois grandes façons.

Tout d’abord, un grand d’intérêt a été suscité pour un espace de partage d’informations sur le programme de développement durable couvrant toutes les questions et dans tous les pays. Cela permettrait de fournir un espace destiné au partage des ressources et des stratégies pour le plaidoyer, la politique, les programmes et la mobilisation et faciliterait la collaboration entre les acteurs de la société civile. Deuxièmement, des appels clairs ont été lancés pour corriger le déséquilibre en termes de capacité au sein de la société civile elle-même, en particulier entre les OSC disposant de ressources suffisantes et les autres. Troisièmement, le fait que tout ce qui va se passer par la suite devrait représenter un changement radical dans la manière dont la société civile s’organise et se mobilise autour de ce programme a été reconnu.

Pour plus d’informations, lisez notre Mision.

Organisations d’accueil

Consciente de la nécessité de bâtir un mouvement reposant sur une large base et de la nécessité de trouver un juste équilibre entre faire une pause pour tirer des leçons et maintenir la dynamique, les quatre réseaux de la société civile suivants, actifs au niveau mondial ont convenu de travailler ensemble pour superviser les prochaines étapes de la construction de cette nouvelle plateforme mondiale sur le développement durable:

  • CIVICUS est une alliance mondiale pour la participation citoyenne comptant des membres dans plus de 170 pays et à l’origine d’initiatives telles que action/2015 et l’AMCP.
  • Réseau Action Climat (RAC/CAN) est un réseau mondial de plus de 950 Organisations non gouvernementales (ONG) dans plus de 110 pays qui œuvre à promouvoir l’action gouvernementale et individuelle visant à limiter le changement climatique d’origine humaine à des niveaux écologiquement durables.
  • Action mondiale contre la pauvreté (Global Call to Action Against Poverty, GCAP) est un mouvement de la société civile mondiale appelant à la fin de la pauvreté et de l’inégalité, avec des coalitions nationales présentes dans 85 pays et une coordination régionale en Afrique, en Asie, en Amérique latine et Caraïbes et en Europe.
  • Forum International des Plateformes nationales d’ONG (IFP/FIP) est un réseau de 64 plateformes nationales d’ONG sur le développement et 6 coalitions régionales d’ONG issues de cinq continents.

L’Énoncé de mission peut être consulté ici